Les conseils de votre médecin esthétique pour des injections d’acide hyaluronique réussies

Dr_Maryse_Mateo_Delamarre_conseils

Avec l’âge, le visage se modifie. Les volumes des pommettes et du menton diminuent et cette perte de soutien provoque un relâchement sur l’ensemble du visage.

 Les injections d’acide hyaluronique pratiquées par le docteur Mateo Delamarre dans le Val d’Oise (95) sont une solution efficace et peu invasive à ce phénomène. Sans danger, cette procédure est délicate et exige une grande maîtrise de la médecine esthétique. Voici plusieurs conseils pour assurer des injections d’acide hyaluronique réussies.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique en médecine esthétique ?

L’acide hyaluronique est une substance naturellement produite par l’organisme. Reconnue pour ses vertus hydrophiles, elle maintient l’eau dans la peau. C’est l’acide hyaluronique qui assure la nutrition et le maintien du volume de l’épiderme. Avec le temps cependant, les fibroblastes en produisent moins, ce qui est une marque d’un vieillissement cutané.

Les injections d’acide hyaluronique de synthèse sont une pratique de médecine esthétique qui a pour objectif de restaurer la qualité et les volumes de la peau. Il existe donc plusieurs types d’acides hyaluroniques utilisés à des fins différentes :

  • Les acides hyaluroniques peu réticulés, qui sont utilisés comme produit de comblement. Ils sont plus spécifiquement utilisés pour traiter les rides superficielles ou profondes comme les sillons nasogéniens, les commissures labiales, les cernes, les plis d’amertume, etc.
  • Les acides hyaluroniques dits volumateurs, ou fortement réticulés. Ils sont appliqués pour restaurer les volumes du visage comme les pommettes, les tempes et le menton.

L’acide hyaluronique peut être appliqué sur différentes parties du corps, notamment :

  • Le nez
  • Le menton
  • Les cernes
  • L’ovale du visage
  • Les lèvres
  • Le décolleté
  • Les mains

Comment se préparer à des injections d’acide hyaluronique?

Lors de la première consultation, le docteur s’assure de l’absence de contre-indications telles que :

  • Être enceinte ou en train d’allaiter.
  • Être atteint d’une maladie auto-immune.
  • Souffrir d’une lésion cutanée sur la zone d’injection.

Toute prise d’anti-inflammatoires ou d’anti-coagulants doit être communiquée au praticien afin d’éviter des effets secondaires indésirables.

Le traitement ne requiert pas d’être à jeun avant la séance d’injection. Il vous sera cependant recommandé d’éviter toute exposition au soleil, ainsi que de consommer de l’alcool durant les heures qui précèdent la procédure. La peau ne doit pas être congestionnée, pour minimiser l’apparition d’œdèmes. De plus, par souci d’asepsie, la peau doit être démaquillée.

Les injections ne sont pas douloureuses, grâce à la présence d’anesthésique dans la seringue. Le docteur peut cependant vous prescrire une crème anesthésiante disponible en pharmacie, à appliquer une heure avant le geste, afin de minimiser tout inconfort.

Les conseils du docteur Mateo Delamarre pour des injections d’acide hyaluronique réussies

Aucune éviction sociale n’est requise pour les injections, vous pouvez appliquer du maquillage sur la zone traitée 24h après la procédure.

Il est cependant recommandé de ne pas masser les zones traitées durant les deux jours qui suivent la procédure. De plus, toute congestion de la peau doit être limitée : les saunas et les hammams sont proscrits. Il en va de même pour la pratique de sports intenses.

L’exposition au soleil doit être limitée pendant deux semaines. L’exposition aux UV met à mal les effets de l’acide hyaluronique, qui est alors plus rapidement absorbé par l’organisme. Cette éviction solaire dépend de la zone traitée : il est plus aisé de cacher ses jambes que son visage. Dans ce cas, l’application d’une crème solaire est très fortement recommandée.

Le docteur Mateo Delamarre pourra vous recommander d’autres interventions de médecine esthétique pour compléter les injections d’acide hyaluronique, notamment les injections de toxine botulique ou encore l’application de LED, afin de minimiser les ecchymoses. Retrouvez l’ensemble des conseils du Dr Mateo-Delamarre lors de votre première consultation pour l’injection d’acide hyaluronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les cookies nous aident à faire fonctionner notre site. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'informations